<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=129191384451836&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Google prévoit de renforcer encore l’obligation de compatibilité mobile des sites internet au mois de mai. Que faut-il en retenir ? Votre politique web-to-store sera-t-elle empaquetée ?

unspecified.jpg

Il y a quelques jours, Google a annoncé son intention de lancer une nouvelle mise à jour de ses algorithmes de classement afin de mieux tenir compte de la compatibilité des sites web avec les smartphones.

Mobilegeddon: le retour?

Cette mise à jour interviendra un an après la première prise en compte plus importante de la compatibilité avec les téléphones portables. Lancée en avril 2015, l’opération avait été surnommée à l’époque “Mobilegeddon”.

Le principe de cette nouvelle mise à jour semble identique: pénaliser les sites internet qui ne s’affichent pas correctement sur les écrans des smartphones dans les résultats de recherche affichés sur les smartphones.

Important pour votre web-to-store

À partir du moment où souhaitez apparaître dans les résultats de recherche des utilisateurs mobile lorsqu’ils effectuent une recherche à proximité d’un de vos points de vente, cette mise à jour vous concerne. Tous vos efforts tomberaient en effet à l’eau si Google devait rejeter votre site parce qu’il n’est pas assez “mobile-friendly” à son goût. Mieux vaut donc vous en assurer, par exemple à l’aide de l’outil de vérification de compatibilité mobile des Google Webmaster tools.